SPECIALISATIE

Lees wetenschappelijke artikels over

Nieuw onderzoek

Dysfasie behandeling

Quels sont ses symptômes et son diagnostic ?

Qu'est-ce que la dysphagie ?

La dysphagie désigne les difficultés à mastiquer et à faire passer les aliments et les liquides de la bouche au pharynx. Ils peuvent être causés par diverses maladies, telles que les maladies du système nerveux central (accident vasculaire cérébral, maladie de Parkinson et sclérose en plaques), les maladies neuromusculaires, les maladies de la tête et du cou, ainsi qu'après une intervention chirurgicale ou une blessure. Il existe également une dysphagie psychogène, qui fait référence à un manque de sensation de force dans la gorge qui fait que les aliments restent coincés.

Symptômes de la dysphagie

  • La toux/les râles
  • Reflux gastro-œsophagien
  • Augmentation des sécrétions pendant ou immédiatement après les repas
  • Augmentation de l'effort ou du temps passé à mâcher et à avaler
  • Perte de poids sans raison apparente
  • Régurgitation

Il est important de traiter les troubles de la déglutition car ils peuvent entraîner une consommation alimentaire inadéquate, une déshydratation et un risque de suffocation. Un professionnel de santé examinera la dysphagie pour déterminer la nature exacte du problème. En effet, le traitement dépend de la cause et du type de trouble.

Causes de la dysphagie

Il existe un certain nombre de points qui peuvent rendre une personne plus susceptible qu’une autre de développer une dysphagie, dont certains incluent :

  • Tumeur de l'œsophage
  • Sclérodermie
  • Ayant subi un traitement de radiothérapie
  • Troubles neurologiques tels que la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques
  • Le diverticule de Zenker
  • Dommages neurologiques
  • Présence de corps étrangers dans la gorge ou l'œsophage
  • Vieillissement naturel

Quels sont les types de dysphagie ?

Il existe deux types de dysphagie, qui sont :

Dysphagie œsophagienne

Les patients chez qui l'on détecte une dysphagie œsophagienne ont des difficultés à permettre le passage du bol alimentaire dans l'estomac. Elle est également connue sous le nom de dysphagie inférieure

Dysphagie oropharyngée

C'est celle qui se produit dans le pharynx. La dysphagie oropharyngée est un obstacle dès la première étape de la déglutition. Ce type de dysphagie est plus fréquent chez les patients souffrant de troubles neurologiques. Les patients vivant avec ce type de dysphagie souffrent souvent d'étouffement.

Comment diagnostiquer la dysphagie ?

1

Consultez un professionnel de santé qui a de l'expérience dans les troubles de la déglutition afin qu'il puisse effectuer un examen complet pour déterminer de quel trouble vous souffrez.

2

Le test de déglutition est effectué à l'aide d'un endoscope flexible relié à une caméra spéciale qui montre la gorge et le pharynx pendant la déglutition. L'enregistrement est réalisé en format numérique.

3

Ce test est facile, rapide et sans complication pour le patient.

Traitement et prévention de la dysphagie

Traitement

Le traitement de la dysphagie dépend du cas spécifique de chaque patient. Par exemple, si la dysphagie est due à une tumeur, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour permettre le passage des aliments.

D'autre part, des médicaments contre les brûlures d'estomac ou des modifications du régime alimentaire peuvent être utilisés pour combattre la dysphagie.

Dans tous les cas, un accompagnement par un logopède sera préconisé afin d’accompagner le patient et lui permettre une récupération optimale.

Prévention

Il n'existe aucun moyen de prévenir complètement la dysphagie, mais certaines mesures peuvent être intégrées dans votre vie quotidienne pour réduire vos risques de développer un trouble de la déglutition. L'essentiel est d'éviter de manger rapidement. Il est fortement recommandé de bien mastiquer vos aliments et d'essayer de les mâcher lentement afin de les écraser correctement. Il est également conseillé d’adopter une bonne posture globale (être assis confortablement et bien droit) mais aussi linguale (si la position de la langue est inadéquate, le risque de fausse route augmente).

Mythes et vérités

Mythe #1

La dysphagie ne concerne que les personnes âgées.

La vérité

Faux. Vous pouvez développer une dysphagie à tout moment de votre vie.

Mythe #2

La dysphagie ne peut être évitée.

La vérité

Avoir un mode de vie sain et éviter de mastiquer trop vite en mangeant peut contribuer à réduire les risques de dysphagie.

Mythe #3

La dysphagie entraîne une difficulté à avaler uniquement les aliments solides.

La vérité

La dysphagie ne permet pas à une personne d'avaler à la fois les liquides et les aliments solides. Elle rend difficile la déglutition des liquides et des solides, mais elle ne l’empêche pas systématiquement.

Mythe #4

La dysphagie n'a pas de conséquences graves pour l'organisme

La vérité

La dysphagie empêche non seulement une personne de consommer correctement les aliments, mais elle entraîne également une perte de poids considérable, une déshydratation ou des infections. Elle peut également être la cause de suffocations importantes voire d’étranglement dans les pires cas.

Mythe #5

Une fois que j'ai récupéré de la dysphagie, je peux manger n'importe quoi.

La vérité

Pas vraiment. Il est recommandé aux patients ayant souffert de dysphagie d'éviter les aliments épicés et la consommation d'alcool. Il est également possible de ne pas récupérer complètement : il faut donc apprendre à adapter son alimentation selon les conseils des professionnels de santé.

Questions fréquemment posées

Comment reconnaître la dysphagie ?

Les premiers signes qui peuvent indiquer que vous souffrez de dysphagie sont une déglutition douloureuse, des toux/râles fréquents aux repas. En plus de cela, il peut y avoir des vomissements et des régurgitations.

Quelle est la différence entre la dysphagie et l'odynophagie ?

Ces termes sont souvent confondus, mais ils ne sont pas identiques. L'odynophagie fait référence à un mal de gorge tandis que la dysphagie est le terme utilisé pour les troubles de la déglutition.

Que puis-je manger si je souffre de dysphagie ?

Les aliments autorisés dépendent du type de dysphagie dont vous souffrez. Il est toutefois recommandé qu'ils soient de texture souple. Dans le cas de la viande, il est préférable qu'elle soit préalablement coupée en petits morceaux. Il faut faire de même avec les fruits. Il est également recommandé de préférer des textures homogènes (ne pas mélanger une texture dure avec une texture lisse, comme un potage avec des morceaux) et éviter les textures fines (riz ou semoule).

Y a-t-il un remède à la dysphagie ?

Il n'existe pas de remède à proprement parler pour la dysphagie, mais il existe plusieurs façons de la traiter. Les traitements de la dysphagie vont du changement des habitudes alimentaires à la chirurgie. Il est également nécessaire de consulter un.e logopède afin d’avoir des conseils et exercices adaptés (posture, textures ou exercices de stimulation et de renforcement).

Les jeunes enfants peuvent-ils souffrir de dysphagie ?

Il n'y a pas de stade spécifique dans la vie où une personne peut développer une dysphagie. Dans certains cas, les jeunes enfants commencent à avoir des problèmes pour avaler leur nourriture. Lorsque votre enfant mange, surveillez les déglutitions douloureuses ou les bavements anormaux

Opmerking: De term "arts" wordt gebruikt ter gebruiksgemak en kan ook professionals in de gezondheidszorg omvatten.
Deze pagina bevat geen medisch advies.
Deze pagina bevat geen gesponsorde inhoud of reclame. Lees hier het advertentiebeleid.

Deze inhoud is betrouwbaar en wetenschappelijk onderbouwd. Het is gebaseerd op officiële medische studies en is bewerkt door dokters en professionals in de gezondheidszorg en deelt objectieve informatie mee over diagnoses en behandelingen van ziektes. Het omvat verschillende bronnen. Indien u een professional in de gezonheidszorg bent en u ontdekt dat hier fouten of misvattingen op staan, gelieve ons te contacteren via [email protected]

Bedankt!

Uw ervaring kan andere personen helpen.

Sluit u aan bij Doctoranytime gratis door hier te kliken.

Er ging iets mis

Gelieve later opnieuw te proberen

We hebben uw mening goed ontvangen.

Vertel ons hoe we dit kunnen verbeteren.