SPÉCIALISATION

Lire des articles scientifiques sur

Nouvelle recherche

Vaccination

Qui doit le faire et quand doit-il être administré?

Béatrice Figa
Édité par Béatrice Figa
Médecin Généraliste
19 mai 2022

Le vaccin contre la grippe

La prévention est le meilleur traitement et il n'y a pas de prévention plus efficace que la vaccination. Ce n'est pas un hasard si des maladies qui tuaient des millions de personnes dans le monde ont disparu grâce à l'immunité collective créée par le vaccin.

Le vaccin antigrippal doit être répété chaque année pendant la saison grippale, car il mute en différents sous-types. Il a été démontré que son utilisation généralisée réduit le risque de décès dû aux complications de la grippe chez les personnes atteintes de maladies sous-jacentes.

Chaque vaccin annuel est tétravalent. En effet, il contient les quatre variants circulants qui sont susceptibles de toucher une large partie de la population et de causer une épidémie. Ils sont choisis par l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé).

Parfois des symptômes peuvent survenir 12 à 48 heures après la vaccination. On peut constater une fièvre et un état grippal qui se dissipent généralement très vite.

Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

En mars 2009 en Belgique, les cas de personnes ayant contracté la grippe à cause d'un virus avec une nouvelle combinaison génétique ont augmenté. Il s’agissait du virus de la grippe A H1N1 d'origine porcine qui a provoqué une épidémie.

3 mois plus tard, l'OMS déclarait 6 225 cas de grippe dans 73 pays différents, les obligeant à déclarer qu'il s'agissait d'une pandémie le 11 juin. Au cours des mois de mars à novembre 2009, l'Institut national des maladies respiratoires (INER) a examiné les dossiers de 36 enfants âgés de 9 mois à 14 ans diagnostiqués avec la grippe A H1N1. 16,7 % des enfants âgés de 9 mois à 14 ans ont été en contact avec le virus de la grippe A H1N1, tandis que 33 % avaient été vaccinés contre la grippe saisonnière en 2008-2009.

Le vaccin contre la grippe couvre une période allant jusqu'à 6 mois. C'est pourquoi son administration est recommandée à partir d'octobre pour assurer une protection jusqu'en mars, période au cours de laquelle l’épidémie de grippe est la plus importante.

En plus de la vaccination, des mesures individuelles de protection et de prévention doivent être suivies, similaires à celles applicables pour le coronavirus.

Qui peut se faire vacciner contre la grippe ?

Le vaccin contre la grippe est recommandé pour toutes les personnes de plus de 60 ans. Il est également conseillé aux adultes et aux enfants atteints de maladies chroniques, quel que soit leur âge. Il s'agit notamment du diabète non équilibré, de l'obésité, du syndrome de Down, des maladies cardiovasculaires, de la MPOC, de l'asthme, de l'anémie, des patients immunodéprimés, des greffés, des maladies neurologiques et chroniques.

Le vaccin antigrippal est également recommandé pour les femmes enceintes et allaitantes, pour les aidants de personnes âgées ou immunodéprimées ou d'enfants de moins de 6 mois, les personnes vivant en structures fermées, les étudiants, les sans-abri et le personnel soignant

Le vaccin antigrippal peut être administré aux nourrissons de 6 mois ou plus (s'il est inactivé) et aux enfants de plus de 2 ans (s'il s'agit du vaccin qui contient le virus vivant atténué).

Qui ne peut pas recevoir le vaccin contre la grippe ?

Qui ne peut pas recevoir le vaccin contre la grippe ?

Le vaccin antigrippal ne peut pas vous être administré si vous avez une infection active ou si vous êtes allergique à l'un des composants du vaccin. La même chose se produit avec les autres vaccins qui sont proposés selon le programme national de vaccination. Une fois que l'infection est passée, vous pouvez alors vous faire vacciner contre la grippe.

Quand puis-je me faire vacciner contre la grippe ?

La vaccination contre la grippe commence dans la seconde quinzaine d'octobre. Le vaccin peut être obtenu auprès d'un médecin et en pharmacie, mais il doit être administré par le médecin.

Le vaccin doit être administré avant le début habituel de l'épidémie de grippe, car à partir du moment où il est injecté, l'organisme met environ deux semaines pour avoir une réponse immunitaire, c'est-à-dire pour que le corps réagisse en produisant des anticorps. Si vous faites partie des groupes de personnes vulnérables, nous vous recommandons de terminer la vaccination mi-novembre. Cependant, vous pouvez également vous faire vacciner tout au long de la saison de la grippe si vous ne l'attrapez pas avant.

Grippe et Coronavirus

Dois-je me faire tester pour le coronavirus avant de me faire vacciner contre la grippe ?

Dois-je me faire tester pour le coronavirus avant de me faire vacciner contre la grippe ?

Non, aucun test Covid-19 n'est requis. Cependant, vous devez être complètement asymptomatique, ce qui signifie qu'il ne doit y avoir aucun signe d'infection à la Covid-19 dans votre corps (par exemple, toux, nez qui coule, fièvre, congestion, etc.) lorsque vous allez vous faire vacciner.

Dois-je payer quelque chose ?

Dois-je payer quelque chose ?

Dans les établissements de santé et selon le programme national de vaccination, le vaccin contre la grippe sera toujours volontaire et gratuit. Cependant, vous pouvez vous en procurer dans n'importe quelle pharmacie dont certaines seulement sont gratuites.

Quels praticiens peuvent prescrire le vaccin contre la grippe ?

Quels praticiens peuvent prescrire le vaccin contre la grippe ?

Les praticiens pouvant prescrire le vaccin sont les médecins généralistes, les pédiatres et les pneumologues. Certains cabinets privés peuvent également le faire.

Prescription du vaccin contre la grippe

Combien coûte le vaccin si je le reçois directement à la pharmacie sans ordonnance ?

Combien coûte le vaccin si je le reçois directement à la pharmacie sans ordonnance ?

Le vaccin peut être obtenu à la pharmacie, mais il doit être administré sous la supervision d'un des spécialistes mentionnés. Si vous souhaitez vous faire vacciner, vous devez vous rendre chez un médecin généraliste ou un des spécialistes mentionnés plus haut.

Chez le médecin généraliste, la vaccination se paie au tarif d’une consultation classique. La prescription est payante sauf si elle est réalisée lors d’une visite de routine auparavant. De plus, l’injection sera elle aussi payante si le patient vient déjà avec son vaccin.

Quelle protection le vaccin contre la grippe offre-t-il ?

Le vaccin antigrippal protège contre les souches spécifiques du virus qu'il contient et qui sont approuvées pour l'année en cours, selon les recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé. Se faire vacciner contre la grippe ne signifie pas que vous ne pouvez pas contracter la maladie. Cela dépend également de l'état de santé et de l'âge de la personne vaccinée, ainsi que du temps écoulé depuis la vaccination. En moyenne, le vaccin prévient environ 60 % des infections chez les adultes en bonne santé âgés de 18 à 64 ans. Les vaccins antigrippaux sont efficaces environ 14 jours après la vaccination. L'objectif principal est de réduire la probabilité de complications de la maladie, c'est-à-dire de réduire le risque que vous deviez être hospitalisé à cause de la grippe ou, plus important encore, que vous finissiez par souffrir de complications. En résumé, il augmente les chances de survie en cas d'infection grave.

En particulier cette année, puisque de nombreuses personnes sont hospitalisées en raison des conséquences dévastatrices de la Covid-19, il est nécessaire de vacciner les personnes vulnérables, réduisant ainsi le risque à la fois de comorbidité et de transmission de la Covid-19 chez les patients hospitalisés pour la grippe.

Néanmoins, il est important de connaître les effets secondaires du vaccin pour être vigilant et serein. Le vaccin contre la grippe peut provoquer des nausées, des douleurs musculaires, des maux de tête, des douleurs ou une inflammation au point d'injection.

Dois-je également me faire vacciner contre le pneumocoque ?

Dois-je également me faire vacciner contre le pneumocoque ?

Pour les personnes vulnérables, il est également recommandé de se faire vacciner contre le pneumocoque. C'est le cas des personnes âgées ou des personnes immunodéprimées. Il est interdit d'administrer le vaccin antipneumococcique aux femmes enceintes. Pour le pneumocoque, il existe 2 vaccins différents selon les antécédents et l'âge du patient. Consultez votre médecin.

Questions fréquentes

Le rhume est-il la même chose que la grippe ?

Non. S'il est vrai que les deux sont des maladies respiratoires aiguës et ont des symptômes communs, le micro-organisme qui génère la grippe est différent de celui du rhume.

Comment la grippe se propage-t-elle ?

Lorsqu'une personne grippée tousse, éternue ou parle, elle expulse des gouttelettes contenant le virus. C'est à travers elles que la maladie se propage généralement. Les virus peuvent pénétrer dans le nez, la gorge et les poumons d'une personne actuellement en bonne santé, puis ils commencent à se multiplier, provoquant les symptômes de grippe.

Qui est le plus à risque de contracter la grippe ?

Les enfants de moins de 5 ans et les adultes de plus de 65 ans sont les plus à risque de contracter la grippe. Cependant, n'importe qui peut contracter la maladie.

Combien de temps durent les symptômes de la grippe ?

Les symptômes de la grippe disparaissent généralement en 3 à 7 jours. Parfois, la toux et l’inconfort général peuvent durer 2 semaines, surtout si vous êtes une personne âgée ou si vous souffrez d'une maladie pulmonaire chronique.

Comment soulager les symptômes de la grippe ?

Il existe 3 types de médicaments qui aident à éliminer les symptômes de la grippe. Cependant, il est nécessaire que vous vous rendiez chez un spécialiste tel qu'un médecin généraliste pour pouvoir vous soigner correctement et connaître le stade de la maladie.

Remarque : Le terme «docteur» est utilisé par souci de concision et peut également inclure des professionnels de santé.
Ressources

1. https://eody.gov.gr/wp-content/uploads/2019/01/etisia_ekthesi_gripis_2018_2019.pdf

2. https://eody.gov.gr/disease/gripi-kai-epochiki-gripi/

3. Claudia Garrido. (2019). Influenza A H1N1 (grippe porcine) chez les enfants étudiés à l'Institut national des maladies respiratoires. 18 juin 2021 , du site de l'Instituto Nacional de Pediatría :, http://repositorio.pediatria.gob.mx:8180/handle/20.500.12103/1638

Cette page ne contient aucun avis médical.
Cette page ne contient pas d'annonces. Lisez la politique de gestion des annonces ici.

Ce contenu est fiable et documenté scientifiquement. Il est basé sur des études médicales officielles et il est édité par médecins et professionnels de la santé et présente des informations objectives sur le diagnostic et le traitement des maladies. Cela comprend des ressources. Si vous êtes un professionnel de santé et que vous découvrez qu'il contient des erreurs ou oublis, veuillez nous contacter via [email protected]

Merci !

Votre expérience peut aider d'autres personnes.

Rejoignez Doctoranytime Gratuitement en cliquant ici.

Un problème est survenu

Veuillez réessayer plus tard

Nous avons bien reçu votre avis

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cela.