SPÉCIALISATION

Lire des articles scientifiques sur

Nouvelle recherche

Traitement du diabète

Le pré-diabète, un diagnostic à ne pas prendre à la légère !

Camille Kieckens
Édité par Camille Kieckens
Diététicien
07 juillet 2022
Valentine Verdin
Édité par Valentine Verdin
Diététicien
07 juillet 2022

Qu'est-ce que le diabète ?

Le diabète est un ensemble de désordre métabolique caractérisé par une hyperglycémie chronique provoquant une diminution voire une absence de la production d’insuline par le pancréas.

La glycémie est le taux de sucre dans le sang. Une hyperglycémie est ainsi un taux de sucre trop haut et une hypoglycémie un taux de sucre trop bas dans le sang.

Cette hyperglycémie chronique est responsable, à long terme, de complications touchant principalement les petites artères des yeux, des reins et des nerfs.

L’insuline quant à elle, a pour objectif de réguler le taux de sucre dans le sang et d'approvisionner nos organes et tissus en énergie.

Comment diagnostiquer le diabète?

Il est important d’avoir un suivi régulier chez votre médecin traitant, au minimum 1 fois par an pour réaliser un bilan sanguin complet.

Via une prise de sang, il est possible de doser la glycémie à jeun. Celle-ci va déjà nous donner plusieurs indications.

  • Une glycémie à jeun normale se situe entre 70 et 100 mg/dl
  • Entre 100 et 125 mg/dl on parle d’intolérance glucidique ou prédiabète.
  • > de 126 mg/dl à jeun on pose un diagnostic de diabète
  • Un autre indicateur utile est la valeur de l'hémoglobine glyquée (HbA1c). Elle n'est pas utilisée pour diagnostiquer le diabète, mais pour surveiller la régulation de la glycémie, car elle reflète la glycémie moyenne au cours des 3 derniers mois avant le test. Les valeurs d'HbA1c < 6 % sont considérées comme révélatrices d'un bon contrôle glycémique.

De plus, des facteurs tels que l’obésité, le surpoids, l’âge, la sédentarité, l’hygiène de vie, ou si vous avez des antécédents familiaux de diabète sont des indicateurs de risque de diabète

En résumé, identifier les facteurs de risque de diabète et réaliser un dépistage chez votre médecin traitant et/ou diabétologue/endocrinologue.

Comment prendre en charge un pré-diabète?

"Arrêtez le sucre et les graisses et ça ira mieux”, voici le conseil que les professionnels de santé entendent souvent, plus facile à dire qu’à faire! De plus, quels types de sucres et quelles graisses faut-il arrêter?

Il y a encore quelques années on parlait de régime sans sucre strict et sans graisse pour un patient diabétique. De nos jours, l’alimentation équilibrée est prônée et comme pour tout le monde le facteur plaisir doit rester présent au sein de votre alimentation.

Nous parlerons d'index glycémique, par définition: “l’index glycémique donne un aperçu de la rapidité avec laquelle une denrée va entraîner une augmentation du taux de glucose dans le sang, ou glycémie” En effet boire du jus de pomme, manger de la compote de pomme ou manger une pomme entière ne va pas donner le même taux de sucre dans le sang. Pourquoi, car dans le jus nous avons broyé les fibres de la pomme et ainsi uniquement récupéré l’eau et du sucre, dans ce cas ci le fructose. Le fructose, même s’il est souvent considéré comme le sucre naturel du fruit, il impacte tout de même la glycémie.

Ci-dessous vous trouverez un top 10 des conseils basé sur l’équilibre de la pyramide alimentaire, cependant rien ne vaut une prise en charge personnalisée en fonction de vos attentes, de vos besoins et de votre état de santé.

N’hésitez pas à vous diriger et à rediriger vers un.e diététicien.ne aggré.es par le SPF santé publique car un ajustement alimentaire doit se réaliser au cas par cas et nous sommes là pour vous aider.

Reprendre une activité physique régulière afin de maintenir un poids stable et sain:

  • Tous les jours: réaliser 20 à 30 minutes d’activité physique modérée (marche rapide, vélo, natation, …) ou 10 à 20 minutes d’activité physique soutenue (course à pied, tennis, vélo d’appartement, step, …) + marcher le plus possible les recommandations de l’OMS sont de 10 000 pas / jour. Enclencher votre podomètre sur votre téléphone!
  • Se lever toutes les heures …
  • Marcher le plus possible: trajet jusqu’au train, …
  • Prendre les escaliers plutôt que les ascenseurs
  • Réaliser une balade digestive
  • 2 fois par semaine envisager une activité physique de type renforcement musculaire: pilate, yoga, crossfit, zumba, aquagym, …

Adopter une bonne hydratation:

minimum 1.5l d’eau par jour

Stopper la consommation de boissons sucrées:

sodas, jus de fruits, thés sucrés et vous diriger vers des eaux natures ou aromatisées.

Augmenter sa consommation de végétaux:

  • Les légumes: minimum 300g par jour (1 portion sous forme de potage, 1 sous forme de crudités et 1 sous forme de légumes cuits qui représente la moitié de l’assiette)
  • Les fruits: en consommer 2 portions / jour, 1 portion = 125g ce qui équivaut à la taille d’une balle de tennis.
  • Choisir des fruits et des légumes de saison pour plus de vitamines, minéraux, antioxydants et surtout plus de saveur.
  • Les féculents (pain, pâtes, riz, blé, semoule, quinoa, pomme de terre, …) ne doivent surtout pas être supprimés de votre alimentation, doivent être présents à chaque repas et dans une assiette ils représentent le quart.
  • Car ils apportent des sucres lents, indispensables pour notre cerveau!
  • Les féculents sont à privilégier complets: riz noir, pâte complète, quinoa, pâtes aux lentilles, riz brun, pain gris, pain complet, …
  • Ils apportent des sucres à action lente, source énergétique pour le corps et le cerveau

Avoir toujours en tête le principe de l’assiette idéale:

  • ½ de légumes
  • ¼ de viande ou de poisson ou d'oeuf ou d’alternatives végétales
  • ¼ de féculents

Consommer des “bonnes graisses”:

  • Varier les sources de matières grasses et privilégiez les huiles: environ 3 cuillère à soupes par personnes / jour
  • Consommer 15 à 25 g de fruits oléagineux / jour qui représente le creux de la main.

Réduire sa consommation d’aliments non-indispensables:

  • Boissons sucrées et/ou alcoolisées: jus de fruits, sodas, bière, vin, …
  • Chips, biscuits, bonbons, …
  • A consommer occasionnellement et en très petite quantité.

Attention aux sucres simples aussi appelés sucre rapides

  • Les sucres rapides/simples sont le miel, le sucre blanc, le sucre roux, le sirop d’agave, la cassonade, le sucre brun, etc, … tous continenent du sucre.
  • Stopper l’ajout de sucre dans votre thé ou café pour commencer
  • Dans une recette n’hésitez pas à diminuer la quantité de sucre de moitié voire encore plus surtout si la recette contient des fruits

Revenir à une alimentation la plus “brute” possible:

  • Évitez les plats préparés, les produits industriels ultra transformés, …
  • Consommer local et/ou bio, de saison.
  • Cuisinez maison

Conserver le plaisir alimentaire!

  • Varier vos repas, réaliser des menus, réaliser vos courses à l’avance.
  • Si vous consommez un aliment sucré et/ou gras (pâtisserie, bonbons, biscuits, chocolats, …) le privilégier en fin d’un repas complet riche en fibres car la digestion sera plus longue et le taux de sucre dans le sang sera moins haut que si que si vous étiez à jeun.

Mythe ou réalité?

Mythe #1

Les féculents font grossir?

La vérité

FAUX. C’est souvent la manière et la quantité dont on en consomme qui pourrait faire grossir.

Mythe #2

Le sucre du miel est mieux que le sucre blanc?

La vérité

FAUX. Le miel a le même apport calorique, cependant il donne de meilleures vitamines et minéraux.

Mythe #3

Les thés glacés sont-ils une alternative à l’eau?

La vérité

FAUX. Ce sont des produits riches en sucres. L’astuce est de regarder si l’eau est limpide, si vous voyez à travers la bouteille c’est que l’eau n’est pas sucrée.

Mythe #4

L’activité physique permet de diminuer la glycémie?

La vérité

VRAI. Une activité physique régulière permet de stabiliser voire de diminuer la glycémie.

Mythe #5

Le granola est une bonne alternative aux céréales petits déjeuners?

La vérité

FAUX. Ces aliments contiennent autant de sucres que des céréales ordinaires. L’idéal est de privilégier des flocons d’avoine, muesli.

Mythe #6

Les fibres que l’on retrouve dans les légumes, les féculents complets, … diminuent le taux de sucre dans le sang et ont un effet satiétogène?

La vérité

VRAI. Les fibres diminuent même l'absorption du cholestérol et favorisent un bon transit intestinal.

Mythe #7

Les céréales petits déjeuners sont une bonne alternative pour un déjeuner.

La vérité

FAUX. Ces céréales contiennent beaucoup de sucres et peu de fibres.

Mythe #8

Les édulcorants ne sucrent pas.

La vérité

VRAI. Les édulcorants donnent le goût sucré mais n'apportent pas les calories du sucre. Cependant à utiliser avec précaution car il y a des doses journalières recommandées et peuvent avoir un effet laxatif.

Remarque : Le terme «docteur» est utilisé par souci de concision et peut également inclure des professionnels de santé.
Ressources

1. ABD: , https://www.diabete.be/#gsc.tab=0

2. FFD: , https://www.federationdesdiabetiques.org/

3. Stepniewska A, Pomini P, Guerriero M, Scioscia M, Ruffo G and Minelli L. Colorectal endometriosis: benefits of long-term follow-up in patients who underwent laparoscopic surgery. Fertil Steril 2010; 93:2444–2446.

4. OMS: , https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/physical-activity

5. LES DIETETICIENS: , https://lesdieteticiens.be/

6. FOOD IN ACTION: , https://www.foodinaction.com/

7. LES EDULCORANTS: , https://www.edulcorants.eu/edulcotest/?gclid=CjwKCAjwkYGVBhArEiwA4sZLuAQ-5Zxj5Budhm_qWcm2jbyVAQt0q_n7CtKDN-kzO7Ssr60brMwJpBoCKnQQAvD_BwE

8. SFD: , https://www.sfdiabete.org/

Cette page ne contient aucun avis médical.
Cette page ne contient pas d'annonces. Lisez la politique de gestion des annonces ici.

Ce contenu est fiable et documenté scientifiquement. Il est basé sur des études médicales officielles et il est édité par médecins et professionnels de la santé et présente des informations objectives sur le diagnostic et le traitement des maladies. Cela comprend des ressources. Si vous êtes un professionnel de santé et que vous découvrez qu'il contient des erreurs ou oublis, veuillez nous contacter via [email protected]

Merci !

Votre expérience peut aider d'autres personnes.

Rejoignez Doctoranytime Gratuitement en cliquant ici.

Un problème est survenu

Veuillez réessayer plus tard

Nous avons bien reçu votre avis

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cela.