Trouvez un praticien
Vous ne parvenez pas à contacter votre médecin traitant ? Discutez en ligne du Coronavirus gratuitement ou discutez de tout autre problème de santé.
Prenez rendez-vous

Description

Docteur Omid Kohsan est médecin généraliste depuis 2014. Il a fait ses études à l’université libre de Bruxelles (ULB ) et a eu à travailler dans plusieurs cabinets suite à sa formation. Pendant son parcours, le docteur Omid Kohsan a réalisé des recherches académiques sur le syndrome des jambes sans repos. Laquelle lui a permis d’approfondir ses connaissances sur le sujet afin de mieux satisfaire ses patients. Il est spécialisé en Médecine générale, en petite traumatologie et en électrocardiogramme. Grâce à son expérience, le docteur Omid Kohsan est capable d‘assurer la prise en charge des maladies qui touchent tant les adultes que les enfants. Il est membre de la Fédération des Associations des Médecins Généralistes de Bruxelles (FAMGB) ainsi que de la Société de Scientifique de Médecine Générale (SSMG). Il vous réserve un accueil chaleureux dans son cabinet situé au 35, Place colignon sur Bruxelles. Les rendez vous avec le médecin généraliste Omid Kohsan sont par ailleurs, conventionnés.

Spécialités - Omid Kohsan

  • Médecine générale
  • Petite traumatologie
  • Électrocardiogramme

Carte

CV - Omid Kohsan

ÉTUDES

  • Médecine générale en 2014 à L'Université Libre de Bruxelles.

Langues parlées

  • Français
  • English
  • Nederlands
  • Persian

Recherches académiques et publications

  • Le syndrome des jambes sans repos.

Honoraires disponibles uniquement pour les membres de doctoranytime!

Inscrivez-vous GRATUITEMENT maintenant

  • Consultez les honoraires des traitements
  • Consultez l'historique complet de vos consultations
  • Prenez RDV pour vous, pour un proche ou votre enfant
S'INSCRIRE

Cela vous prend seulement une minute et c'est GRATUIT!

Êtes-vous déjà membre de doctoranytime ?

Besoin d'aide ?

Omid Kohsan

Omid Kohsan

Place Colignon 35, Bruxelles
EU Greece ESPA 2011 - 2014

The project is co-financed by Greece and the European Union